Plus de 150 personnes manifestent contre le PIIS à Ixelles

25/04/16 à 12:45 - Mise à jour à 12:45

Source: Belga

(Belga) Entre 150 et 200 personnes ont pris le départ de la place du Châtelain à Ixelles vers 11h00 pour manifester contre le projet individualisé d'insertion sociale (PIIS), introduit par le ministre de l'Intégration Sociale Willy Borsus (MR), qui sera obligatoire pour tout nouveau bénéficiaire d'un revenu d'intégration sociale dès le 1er septembre.

Les manifestants ont formé une chaîne humaine passant par plusieurs lieux symboliques comme l'ambassade du Panama, les résidences de personnes suspectées d'évasion fiscale, avant de finir devant le CPAS d'Ixelles. Au cours du parcours, des explications sont fournies aux participants sur ce que sont les paradis fiscaux et le PIIS. "Nous souhaitons nous opposer au PIIS, ce contrat d'intégration avec sanctions, annoncé par M. Borsus et aux mesures qui en découleront aussi à l'avenir. Par le parcours que nous empruntons, nous souhaitons pointer les contradictions entre l'attitude du gouvernement vis-à-vis de l'évasion fiscale et les mesures prises qui fragilisent les personnes qui en ont le plus besoin", explique la secrétaire générale du réseau wallon de lutte contre la pauvreté, Christine Mahy. Mme Mahy souligne en effet que l'évasion fiscale en Belgique pèse près de 9 milliards d'euros, contre une fraude sociale totale de 83,6 millions d'euros. L'initiative a été lancée par le Réseau wallon de lutte contre la pauvreté et est soutenue par l'organisation Acteurs des Temps Présents. De nombreuses autres associations ont pris part à l'action, dont les syndicats CSC et FGTB, l'association de défense des allocataires sociaux, le Forum bruxellois de lutte contre la pauvreté ou encore l'organisation néerlandophone Brussels Platform Armoede. (Belga)

Nos partenaires