Plus de 13.000 signatures contre le parking de la place du Jeu de Balle

01/12/14 à 11:07 - Mise à jour à 15:36

Source: Belga

La pétition contre la création d'un parking sous la Place du Jeu de Balles, dans le quartier des Marolles à Bruxelles, a récolté jusqu'ici plus de 13.000 signatures, a indiqué dimanche après-midi la plate-forme des Marolles.

Plus de 13.000 signatures contre le parking de la place du Jeu de Balle

© capture d'écran Google

La plate-forme Marolles s'est constituée mardi dernier au terme d'une réunion de près de 150 personnes opposées au projet soutenu par l'échevine de la Mobilité Els Ampe (Open VLD) dans le cadre du plan de mobilité de la Ville.

Ce plan a été élaboré dans le contexte de la création d'un piétonnier sur les boulevards du centre de la capitale. Il sera débattu au conseil communal, lundi.

Il repose notamment sur l'aménagement de nouveaux parkings souterrains dont un sous la Place du Jeu de Balle, lieu d'un marché aux puces qui s'y tient depuis 1873. Riverains et commerçants craignent les répercussions des travaux d'aménagement sur la vie du quartier, le commerce et ce marché hautement emblématique.

Sur le plan politique, le cdH, dans l'opposition, a précisé dimanche qu'il soutenait le projet de pietonnisation du centre mais qu'il se mobilisait contre le parking sous la place du Jeu de Balle. Le groupe cdH s'est ainsi demandé "pourquoi la Ville doit-elle défigurer la place du Jeu de Balle, pour y construire un parking sous-terrain aussi nocif qu'inutile", alors qu'elle envisage en même temps une extension du parking Poelaert, tout proche, et que le parking de la Porte de Hal, situé à deux pas, est très peu occupé.

"La place du Vieux marché est un de nos joyaux culturels: seul marché quotidien sept jours sur sept en Europe, il est aussi l'âme vivante des Marolles depuis 1873, un Musée vivant qui fait notre identité bruxelloise et que nous devons protéger", a souligné le centre démocrate Humaniste. Plus largement, le cdH de la Ville de Bruxelles demandera lundi au collège de reporter le vote sur le plan de mobilité, et d'étudier sérieusement les pistes alternatives au parking des Marolles et à ce qu'il qualifie de "mini-ring" de voitures autour de la future zone piétonne.

Nos partenaires