Plus d'une commune wallonne sur cinq n'emploie pas assez de personnes handicapées

30/12/16 à 07:14 - Mise à jour à 07:15

Source: Belga

(Belga) Nombre de pouvoirs locaux ne respectent pas les dispositions légales instaurées en Wallonie quant à la part de personnes handicapées à intégrer dans le personnel des différentes entités, écrivent les journaux du groupe Sudpresse vendredi sur base de chiffres de l'Aviq, l'Agence wallonne pour une vie de qualité. Selon les chiffres récoltés auprès des communes, CPAS et autres organes des pouvoirs locaux, et qui datent de décembre 2015, les 2,5 % de personnes handicapées à atteindre parmi le personnel (sauf exceptions, comme par exemple pour les très petites entités) sont loin d'être la norme.

Plus d'une commune wallonne sur cinq (21,5%) est notamment en-dessous de ce seuil. Du côté des CPAS, 45 (18,5%) sont en infraction, 32 autres n'ayant pas répondu au questionnaire. Les provinces sont les seules entités à être toutes en règle, en date du 31 décembre 2015, selon l'enquête. Le SPW lui-même ne respecte pas le pourcentage prévu. Différents responsables de CPAS interrogés pointent notamment comme difficultés le manque de candidats handicapés quand un recrutement a lieu. De nombreux travailleurs reconnus par l'AWIPH (l'Agence Wallonne Pour l'Intégration des Personnes Handicapées) ne préviennent pas leur employeur de leur "statut", précisent-ils également, ce qui "fausse" les statistiques. (Belga)

Nos partenaires