Plus d'un jeune sur dix a déjà chassé des Pokémons au volant

06/10/16 à 09:43 - Mise à jour à 09:45

Source: Belga

(Belga) Quatorze pour cent des jeunes conducteurs wallons (18-34 ans) déclarent avoir au moins une fois utilisé l'application mobile Pokémon Go et pris des selfies en conduisant, ressort-il d'une enquête de l'Agence wallonne pour la Sécurité routière (AWSR). Une nouvelle campagne sur les dangers du téléphone au volant est lancée jeudi.

Plus d'un jeune sur dix a déjà chassé des Pokémons au volant

Plus d'un jeune sur dix a déjà chassé des Pokémons au volant © BELGA

Un conducteur sur dix regarde régulièrement son téléphone en conduisant, ressort-il de l'étude de l'AWSR qui a interrogé 1.000 conducteurs. Un sur 20 admet qu'il lui arrive régulièrement, voire très régulièrement, de lire, écrire un SMS ou téléphoner sans kit mains libres. Les risques sont pourtant réels: une seconde d'inattention à 90km/h signifie 25 mètres parcourus à l'aveugle. Tapoter sur son smartphone en conduisant multiplie par 23 fois le risque d'accident. Or dans dans la majorité des cas, les conversations concernent des banalités qui pourraient être postposées, reconnaissent les conducteurs interrogés. L'AWSR et le ministre wallon en charge de la Sécurité routière, Maxime Prévot (cdH), lancent une campagne d'affichage qui sera déployée pendant le mois d'octobre sur les routes wallonnes. Le message "Au volant, pas de téléphone" sera aussi présent sur les ondes de plusieurs radios francophones et germanophones et sur les barrières de sortie de parkings de grands centres commerciaux de Wallonie. Une vidéo sera également diffusée sur les réseaux sociaux dès la mi-octobre. (Belga)

Nos partenaires