Plus d'un demi-million de boîtes de pastilles d'iode déjà distribuées

09/05/18 à 19:35 - Mise à jour à 19:35

Source: Belga

Deux mois après le début de la campagne d'information sur le risque nucléaire, près de 565.000 boîtes de comprimés d'iode ont été distribuées, indique le Centre de crise sur son site Internet.

Plus d'un demi-million de boîtes de pastilles d'iode déjà distribuées

© Belga

BE-Alert a également accueilli plus de 35.000 nouveaux inscrits et le site www.risquenucleaire.be a reçu environ 87.400 visiteurs, des chiffres qui satisfont le Centre de crise pour un bilan de mi-parcours.

Au total, ce sont 183.178 particuliers et 2.851 collectivités, comme des écoles et des entreprises, qui possèdent des pastilles d'iode dans leurs tiroirs. Dans un rayon de 20 km autour des installations nucléaires, 173.050 boîtes ont ainsi été distribuées.

Le Centre de crise a également diffusé quelque 973.400 brochures sur le risque nucléaire grâce aux pharmacies. "Ces résultats positifs après deux mois de campagne montrent l'importance d'informer toute la population sur les risques et les bonnes mesures de protection", considère le Centre.

BE-Alert, le système d'alerte qui permet aux autorités de diffuser un message à la population en situation d'urgence, a par ailleurs enregistré 36.758 nouvelles adresses. La banque de données comprend à présent 393 villes et communes, ainsi que 319.940 adresses. Le Centre de crise a en outre organisé 23 sessions d'information et estime avoir touché plus de 800.000 personnes grâce aux réseaux sociaux et au site www.risquenucleaire.be.

La campagne se poursuivra avec notamment l'organisation d'une session live sur Facebook où les citoyens pourront poser leurs questions directement à un expert.

Le Centre conseille à toute personne qui habite dans un périmètre de 20 kilomètres autour d'une installation nucléaire, mais aussi aux moins de 18 ans, aux femmes enceintes et à celles qui allaitent de se procurer une boîte de comprimés d'iode.

En savoir plus sur:

Nos partenaires