Plaques personnalisées illisibles: "c'est un problème flamand, c'est à la Flandre de le résoudre"

06/07/15 à 08:55 - Mise à jour à 10:07

Source: Belga

La ministre fédérale de la Mobilité Jacqueline Galant (MR) n'a pas l'intention de stopper la délivrance des plaques d'immatriculation personnalisées qui ne sont pas reconnues par les radars-tronçons en Flandre, rapporte lundi Het Laatste Nieuws.

Plaques personnalisées illisibles: "c'est un problème flamand, c'est à la Flandre de le résoudre"

© K.D.

Les radars-tronçons qui utilisent les caméras de type ANPR ne parviennent en effet pas à reconnaître certaines plaques d'immatriculation personnalisées. Une adaptation du logiciel employé par ces caméras est nécessaire mais pas facile à mettre en place. Le ministre flamand de la Mobilité, Ben Weyts (N-VA), a dès lors demandé à sa collègue du fédéral de cesser temporairement la délivrance de ces plaques. Celle-ci a désormais répondu qu'elle n'avait pas l'intention de le faire.

"Ce n'est pas correct de dire que l'impunité est générale", affirme Jacqueline Galant. "La solution réside dans une modification du logiciel des caméras. Il s'agit d'un problème flamand et c'est donc à la Flandre de le résoudre."

Nos partenaires