Plan de répartition des demandeurs d'asile : 4564 personnes supplémentaires pour la Belgique

07/09/15 à 09:10 - Mise à jour à 09:37

Source: Knack

Le nouveau plan de répartition de 120.000 demandeurs d'asile entre les États membres de Jean-Claude Juncker sera présenté mercredi. Pour la Belgique cela représente 4564 personnes supplémentaires.

Plan de répartition des demandeurs d'asile : 4564 personnes supplémentaires pour la Belgique

© Reuters

Selon la clé de répartition élaborée par le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, l'Allemagne devrait accueillir 31.443 demandeurs d'asile. La France (24.031) et l'Espagne (14.921) seraient également dans les gros contributeurs, écrit dimanche Welt am Sonntag. La Pologne accueillera elle 9000 personnes supplémentaires.

Dans le plan, il est aussi indiqué que les pays recevront 6000 euros pour chaque demandeur d'asile qu'ils accueilleront. L'Italie, la Grèce et la Hongrie recevront en plus 500 euros pour les frais de voyage pour chaque demandeur d'asile qui quitte le pays.

Le journal allemand se base sur des calculs que le président de la Commission présentera mercredi à Strasbourg. Jean-Claude Juncker doit faire ce jour-là son "discours sur l'état de l'Union" devant le Parlement européen et devrait présenter un nouveau plan pour l'asile et la migration. Dans les jours et les semaines qui suivront, les États membres devront élaborer des solutions concrètes pour répartir 120.000 demandeurs d'asile, afin de décharger quelque peu les pays en première ligne, comme la Grèce, l'Italie et la Hongrie.

Dans le Bild am Sonntag, Jean-Claude Juncker critique les contrôles aux frontières organisés en raison du grand nombre de réfugiés. La crise actuelle ne doit pas être l'occasion de fouler au pied les accords de Schengen, estime le président de la Commission européenne, qui rappelle que le droit à la libre circulation est une liberté fondamentale en Europe.

En Belgique, Charles Michel a assumé hier ostensiblement la décision, prise par le gouvernement, d'accueillir "ceux qui fuient la mort et l'enfer". Il n'a pas caché que l'avenir ne se présentait pas pour autant sous le signe de la simplicité dans ce dossier.

En savoir plus sur:

Nos partenaires