Plafond de verre : quels sont les meilleurs pays pour les travailleuses?

07/03/16 à 12:21 - Mise à jour à 12:26

A l'occasion de la Journée de la Femme (8 mars), The Economist présente son "indice du plafond de verre", qui a pour objectif de révéler les endroits du monde où les femmes ont le plus de chances d'avoir un traitement égal aux hommes sur leur lieu de travail.

Plafond de verre : quels sont les meilleurs pays pour les travailleuses?

© iStock

Ce classement combine les données sur les hautes études, la population active, le coût des gardes d'enfants, les droits de maternité, ou encore la représentation des femmes dans des postes dirigeants. Sont aussi inclus, pour la première fois, les droits de paternité. En effet, des études ont démontré que lorsque les pères prennent un congé parental, les mères sont plus enclines à retourner sur le marché du travail, le taux d'emploi des femmes est plus élevé et l'écart salarial entre les femmes et les hommes est moindre.

"The glass-ceiling index" (The Economist).

"The glass-ceiling index" (The Economist). © Capture d'écran / The Economist (www.economist.com)

Le score de chaque pays est une moyenne pondérée de ses performances sur dix indicateurs. La Belgique obtient la 10e place avec un score de 63.6 sur 100. C'est l'Islande qui détient la première place (82.6), suivie de la Norvège (79.3) et de la Suède (79.0). La moyenne des pays de l'OCDE se situe aux alentours de 56 sur 100.

Le classement des pays nordiques (la Finlande se situe également à une bonne 4e place) n'est pas étonnant, explique The Economist. Dans ces pays, les femmes sont présentes sur le marché du travail à une proportion similaire aux hommes. En Finlande, plus de femmes ont suivi des hautes études que les hommes. En Islande, 44% des femmes siègent dans les conseils d'administration de grandes entreprises. Ce taux est notamment dû à des quotas, instaurés dans les pays scandinaves.

En bas du classement, on retrouve des pays comme le Japon, la Turquie ou encore la Corée du Sud, où les hommes ont plus de diplômes, sont plus nombreux sur le marché du travail,... L'écart salarial est aussi plus grand.

Le classement complet, les résultats par pays et par indicateur, sont à découvrir ICI.

Egalité au travail : encore une génération avant d'y arriver

L'écart salarial moyen en Belgique est encore de près de 10%, et bien que les femmes représentent 50% des forces actives dans le monde, seules 25% d'entre elles occupent des fonctions dirigeantes.

D'après l'enquête de Manpower, réalisée auprès de 222 hommes et femmes occupant des postes de management dans le monde, c'est une "culture masculine profondément ancrée" qui retient encore les employeurs de laisser les femmes gravir les échelons professionnels. Parmi les dirigeants masculins, six sur dix pensent qu'il est nécessaire de créer une culture neutre au niveau des genres pour promouvoir davantage de femmes. Tous sexes confondus, 42% des managers estiment qu'une des clés du succès sera d'offrir enfin des conditions de travail flexibles, où les résultats - et non les heures prestées - seront pris en compte.

Quoi qu'il en soit, selon l'étude de Manpower, il faudra encore au moins 17 ans pour que l'égalité entre les sexes soit une réalité sur le terrain. (avec Belga)

Nos partenaires