Piétonnier sur les boulevards du centre de Bruxelles - Les questions de l'opposition restées sans réponse au sujet de la création des parkings

14/03/16 à 21:04 - Mise à jour à 21:04

Source: Belga

(Belga) Les questions de l'opposition Ecolo/Groen, cdH et DeFI au sujet de l'état d'avancement de la création de quatre parkings souterrains - censée accompagner le plan de circulation lié à la mise en piétonnier des boulevards du centre de Bruxelles - sont restées sans réponses sur la plupart des points, lundi soir, lors de la séance du conseil de communal de la Ville de Bruxelles.

Piétonnier sur les boulevards du centre de Bruxelles - Les questions de l'opposition restées sans réponse au sujet de la création des parkings

Piétonnier sur les boulevards du centre de Bruxelles - Les questions de l'opposition restées sans réponse au sujet de la création des parkings © BELGA

Au début du mois en cours, le quotidien l'Echo avait fait état d'une baisse de fréquentation des parkings existants dans le centre de Bruxelles, mettant en doute l'existence d'un réel intérêt du secteur privé pour la construction de quatre parkings supplémentaires souhaités par la majorité socialiste-libérale, sur demande insistante de son aile MR-Open Vld. Le conseil communal a adopté, au début de l'an dernier, quatre cahiers des charges en vue d'un appel d'offres pour leur aménagement. Lundi, Bart Dhondt (Ecoloe/Groen), Fabian Maingain (DeFI), et Christian Ceux (cdH) ont demandé au collège de procéder à un état d'avancement de ce dossier, souhaitant notamment prendre le pouls de la majorité sur l'intérêt qu'il suscite auprès du secteur privé. "Combien de propositions avons nous reçues? Je ne vais pas vous le dire", a répondu l'échevine de la Mobilité Els Ampe (Open Vld), indiquant qu'elle entendait préserver les intérêts de la Ville dans la négociation avec des candidats potentiels. L'échevine n'a donné aucune indication du moment où elle serait en mesure d'en dire plus. De son côté, l'échevine MR Marion Lemesre a répété, chiffres à l'appui, que la pénurie de places de parking dans le quartier des Marolles "pose l'absolue nécessité de construire des parkings accessibles aux riverains", mais sans en dire davantage sur le projet d'aménagement en conséquence du parking des Brigittines ou encore de celui de la place Rouppe que certaines voix affirment au point mort. (Belga)

Nos partenaires