Piétonnier Bruxelles : de persistants embarras de circulation

29/06/15 à 17:07 - Mise à jour à 17:15

Source: Belga

Les perturbations de trafic constatées dès lundi matin sur la petite ceinture de Bruxelles persistent à l'heure de pointe.

Piétonnier Bruxelles : de persistants embarras de circulation

© BELGA

Des files ont été signalées dans les tunnels de l'artère, depuis la Porte de Hal jusqu'à Trône ainsi que depuis Léopold II jusqu'à Arts-Loi, indique lundi en fin d'après-midi une porte-parole de Bruxelles Mobilité. Selon cette dernière, les embarras de circulation sont plus importants qu'à l'accoutumée pour une journée normale. Ces encombrements de fin de journée sont notamment dus au lancement lundi matin d'un chantier rue Belliard à Bruxelles qui devait seulement débuter mercredi. L'entrepreneur du chantier a interdit deux bandes à la circulation et a obtenu une dérogation de la police pour maintenir leur fermeture. L'inauguration du piétonnier dans le centre-ville contribue également à la congestion des principales voies de sortie de la capitale.

Pascal Smet: il est prématuré de tirer des conclusions, le vrai test sera septembre

Il est prématuré de tirer des conclusions de la première journée d'application du nouveau plan de circulation au centre de la capitale, d'autant que la période des vacances va démarrer. Le vrai test aura lieu en septembre, a affirmé lundi le ministre bruxellois de la Mobilité, Pascal Smet.

Il était interpellé par plusieurs députés bruxellois en commission de l'Infrastructure du parlement bruxellois sur les conséquences de l'extension du piétonnier du centre Ville aux boulevards du centre sur la mobilité dans et à l'extérieur de son périmètre. "Nous vivons un moment historique. Durant les quarante 40 années qui ont précédé, on a libéré tout l'espace pour la voiture. Aujourd'hui, on change de paradigme. Il est important de commencer car c'est crucial pour l'avenir", a commenté le ministre, alors que Bruxelles connaissait sa première journée d'application du nouveau plan de circulation dans le Pentagone. "Le piétonnier est définitif. Il ne peut que grandir. Le plan de circulation est susceptible d'être adapté", a ajouté Pascal Smet (sp.a), face à certaines questions, mais aussi critiques émises par des députés de l'opposition: Cieltje Van Achter (N-VA), Céline Delforge (Ecolo), Bruno De Lille (Groen) et Youssef Handichi (PTB). Céline Delforge a ainsi dépeint le piétonnier comme un "îlot de respiration enserré dans la congestion et la pollution" et des bus "englués" dans le trafic sur le "mini-ring" avec des conséquences qui se feront sentir sur certaines lignes, jusque dans les communes de destination. Selon Pascal Smet, cela s'est plutôt bien passé lundi sur le réseau de bus. Plus largement, on ne peut prévoir au stade actuel les conséquences du plan de circulation, d'autant que l'on ne peut prévoir comment se traduira le changement de comportement des usagers, raison pour laquelle la Région préfère attendre un peu par exemple avant d'adapter le cas échéant le phasage de certains feux de circulation. D'après lui, la concertation avec la Ville de Bruxelles est permanente.

En savoir plus sur:

Nos partenaires