Philippines: vaste opération militaire contre des militants liés au groupe EI

26/11/16 à 12:55 - Mise à jour à 12:58

Source: Belga

(Belga) Entre 50 et 100 militants islamistes liés au groupe Etat islamique, membres d'un groupe présumé responsable d'un attentat meurtrier aux Philippines, étaient encerclés samedi par l'armée dans une ville montagneuse du sud du pays, selon les autorités.

La population a fui Butig (17.000 habitants) après que ces militants ont trouvé refuge dans un bâtiment gouvernemental abandonné, a indiqué un porte-parole militaire, le général Restituto Padilla. "Les forces armées des Philippines ont lancé une opération contre les chefs (du groupe des) Maute", a expliqué à l'AFP l'officier, précisant que de l'artillerie et des avions militaires appuyaient les troupes au sol. Deux soldats ont été blessés depuis le déclenchement jeudi de l'opération militaire, a-t-il précisé. Les Maute sont l'une des multiples cellules islamistes armées présentes dans la région de Mindanao (sud) qui ont prêté allégeance au groupe Etat islamique de Syrie et d'Irak. Le siège du groupe à Butig fait suite à l'arrestation de trois de ses membres le mois dernier, accusés d'avoir commis un attentat en septembre à Davao, ville d'origine du président Rodrigo Duterte et principale ville de la région de Mindanao. Quinze personnes avaient été tuées dans l'explosion d'une bombe. (Belga)

Nos partenaires