Philippines: 44 morts chaque jour dans la "guerre contre le crime" de Duterte

06/09/16 à 14:19 - Mise à jour à 14:19

Source: Belga

(Belga) Une moyenne de 44 personnes meurent chaque jour depuis deux mois dans la "guerre contre la criminalité" lancée par le nouveau président philippin Rodrigo Duterte, selon des chiffres officiels rendus publics mardi.

Cet avocat de 71 ans a été élu en mai au terme d'une campagne populiste et outrancière sur un programme ultrasécuritaire, promettant d'en finir en six mois avec le trafic de drogue. La police a tué 1.033 personnes dans des opérations de lutte contre le trafic de drogue depuis l'investiture de M. Duterte le 30 juin. Elle soutient que ses agents agissaient en situation de légitime défense. Par ailleurs, 1.894 personnes ont été tuées dans des meurtres inexpliqués, selon la police. Les organisations de défense des droits de l'Homme considèrent que ces exécutions extrajudiciaires sont commises par des civils encouragés par la rhétorique présidentielle à rendre eux mêmes la justice. Le chiffre total de 2.927 avancé mardi est supérieur d'un demi millier au bilan que la police nationale avait annoncé dimanche. Ce nouveau bilan signifie que depuis l'arrivée de M. Duterte à la présidence, 44 personnes sont tuées en moyenne chaque jour dans sa "guerre contre la criminalité". "D'autres seront tués, de nombreux seront tués jusqu'à ce qu'il n'y ait plus un dealer dans la rue", a déclaré le président Duterte. "Nous continuerons, je continuerai jusqu'à ce que le dernier fabricant de drogue meure". (Belga)

Nos partenaires