Philippe Van Cauwenberghe renvoyé en correctionnelle pour faux

30/11/11 à 15:48 - Mise à jour à 15:48

Source: Le Vif

La chambre du conseil de Charleroi a rendu mercredi son ordonnance dans le dossier de faux, usage de faux, abus de biens sociaux et corruption qui impliquait Philippe Van Cauwenberghe, conseiller communal (PS) à Charleroi, et l'entrepreneur Michel Vandezande, à propos de fausses factures.

Philippe Van Cauwenberghe renvoyé en correctionnelle pour faux

© Belga

L'origine du dossier, en ce qui concernait Philippe Van Cauwenberghe, avait trait à des travaux effectués à son domicile privé par Michel Vandezande, en 2003. On reprochait au fils de Jean-Claude Van Cauwenberghe d'avoir bénéficié de "prix d'amis" de la part de l'entrepreneur. En contrepartie, celui-ci aurait surfacturé des travaux effectués pour le compte de plusieurs entreprises publiques de la région.

L'enquête ouverte à propos de ce dossier avait amené le parquet à entamer des poursuites contre l'entrepreneur pour des faits relevant notamment de l'auditorat du travail.

Après plusieurs remises, la chambre du conseil de Charleroi a rendu son ordonnance mercredi. Elle renvoie Philippe Van Cauwenberghe en correctionnelle pour les faits de faux, mais elle estime en revanche que les faits de corruption ne sont pas établis. Pour ce qui concerne l'abus de biens sociaux, la chambre du conseil les évoque pour les dire non établis, mais sans reprendre son argumentation dans le dispositif de son ordonnance.

Le défenseur de Philippe Van Cauwenberghe, Me Schonnartz, a d'ores et déjà dit son intention d'interjeter appel de cette ordonnance.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires