Philippe Gilbert blessé lors d'une altercation: l'automobiliste livre sa version des faits

09/04/16 à 17:36 - Mise à jour à 17:36

Source: Belga

(Belga) Un conducteur, originaire de Stoumont, accusé d'avoir agressé les cyclistes Philippe Gilbert et Loïc Vliegen, vendredi après-midi alors que les coureurs s'entrainaient, conteste les faits. Il a lui même porté plainte contre les deux sportifs professionnels.

Selon un communiqué de l'équipe BMC, Philippe Gilbert aurait été agressé vendredi après-midi par deux chauffards ivres alors qu'il s'entraînait avec Loïc Vliegen à Theux. Une version des faits que conteste l'automobiliste incriminé. Celui-ci affirme lui-même avoir été agressé par Philippe Gilbert et son coéquipier. Une plainte a d'ailleurs été déposée auprès de la police de Theux. "Tout a commencé sur une route hors agglomération. Trois cyclistes roulaient de front et occupaient toute la bande de circulation. Après plusieurs kilomètres, je suis parvenu à les dépasser. J'ai donné un coup de klaxon pour leur signaler de se mettre en file indienne. Des insultes s'en sont suivies", explique conducteur. "J'ai ralenti une première fois, les trois cyclistes sont arrivés à ma hauteur. Je voulais m'expliquer avec eux. Alors que je roulais avec la vitre ouverte, le plus jeune a tenté de me frapper". L'automobiliste a poursuivi sa route jusqu'au centre de Theux où une nouvelle altercation a éclaté entre les cyclistes et le conducteur ainsi que son passager. "Ils nous ont frappés et ont utilisé une bombe flash. J'ai porté plainte à la police. Je n'étais pas ivre et je n'ai pas porté de coups, contrairement à ce qu'affirme l'équipe dans son communiqué", assure le conducteur. La zone de police Fagnes se refuse à commenter cette affaire. Le magistrat en charge du dossier n'a pu être joint samedi. (Belga)

Nos partenaires