Peu de femmes à de hautes fonctions dans les cabinets flamands

23/11/14 à 13:42 - Mise à jour à 13:40

Source: Belga

Seuls deux des treize chefs de cabinet au sein du gouvernement flamand sont des femmes, a dénoncé dimanche la député flamande Sabine de Bethune (CD&V), évoquant l'existence d'un plafond de verre au sein des cabinets de l'équipe de Geert Bourgeois.

Peu de femmes à de hautes fonctions dans les cabinets flamands

Sabine de Bethune (CD&V) © Belga

Les cabinets ministériels flamands comptent au total plus d'un tiers de femmes (39%), mais avec des proportions différentes selon le niveau de responsabilités. Le personnel d'exécution est ainsi féminin à 52% et à 36% pour le niveau intermédiaire.

"Mais au sommet, le gouvernement flamand ne compte que deux femmes - soit 15% - de femmes comme chefs de cabinet", a souligné Mme de Bethune, une ancienne présidente du Sénat. Il s'agit des chefs de cabinet des ministres du Bien-Etre, Jo Vandeurzen (CD&V), et du Budget, Annemie Turtelboom (Open Vld).

En tenant compte des chefs de cabinet adjoints, la proportion s'élève toutefois à 25%. "Nous constatons que le plafond de verre (une notion qui veut les niveaux supérieurs ne sont pas accessibles à certaines catégories de personnes, ndlr) est bien réel au niveau des cabinets flamands", a poursuivi Mme de Bethune.

Elle a dit regretter cette situation d'autant plus que l'accord du gouvernement Bourgeois et la note de politique de la vice-ministre-présidente et ministre de l'Egalité des chances Liesbeth Homans (N-VA) suggère d'atteindre d'ici fin 2015 une proportion de 40% de femmes aux fonctions supérieures et moyennes de l'administration flamande.

En savoir plus sur:

Nos partenaires