Pesticides: une nouvelle étude commandée par le ministre Prévot pour Fernelmont

04/10/16 à 15:32 - Mise à jour à 15:34

Source: Belga

(Belga) Le ministre wallon de la Santé Maxime Prévot a commandé une nouvelle étude scientifique pour répondre aux inquiétudes d'une partie de la population de Fernelmont (province de Namur) qui craint l'existence d'un lien entre l'utilisation de pesticides agricoles et des cancers constatés dans un quartier de Cortil-Wodon, a-t-il annoncé mardi en commission du parlement wallon.

Pesticides: une nouvelle étude commandée par le ministre Prévot pour Fernelmont

Pesticides: une nouvelle étude commandée par le ministre Prévot pour Fernelmont © BELGA

Un premier rapport établi par l'administration wallonne (la nouvelle Agence pour une vie de qualité, AViQ) avait relevé l'absence de différence significative de l'incidence des cancers sur la période 2004-2013 entre Fernelmont et la Wallonie. Mais ce document "plutôt rassurant", selon M. Prévot, a été mis en cause par des médecins locaux et sa méthodologie critiquée par un chercheur du Centre wallon de recherches agronomiques de Gembloux (CRAW). "Il subsiste des interrogations", a constaté le ministre cdH, mettant en garde toutefois contre toute irrationalité. "Je vais demander une nouvelle étude, même s'il s'en trouvera toujours pour la remettre en cause", a-t-il annoncé aux députés qui l'interrogeaient (Hélène Ryckmans pour Ecolo, Christie Morreale pour le PS, Laurent Henquet pour le MR). Cette étude sera menée par un comité d'experts composé de professeurs issus de trois universités, dans les domaines épidémiologique, oncologique et toxicologique. C'est à eux qu'il reviendra de déterminer le délai nécessaire. (Belga)

Nos partenaires