Personnel des prisons: des actions si les embauches tardent

09/01/18 à 16:06 - Mise à jour à 16:09

Source: Belga

(Belga) On devrait savoir certainement jeudi si une grève aura lieu dans les prisons du pays. Les syndicats réclament rapidement du personnel supplémentaire. Le cabinet du ministre de la Justice Koen Geens a fait une proposition. Les syndicats se concertent mercredi et jeudi pour décider si elle est suffisante.

Le personnel se plaint que le ministre tarde pour les recrutements promis. "Malgré le fait que l'inspecteur des Finances ait approuvé, le 15 décembre dernier, la nomination statutaire de 81 assistants pénitentiaires de surveillance, nous constatons qu'aucun de ces travailleurs n'a été contacté pour entrer effectivement en fonction", souligne le syndicat socialiste flamand ACOD. "Le cabinet excelle dans l'ignorance, les mensonges et la désinvolture sans fin". Une concertation organisée le 21 décembre a encore creusé le fossé entre syndicats et la Justice. Les syndicats avaient alors réclamé des mesures concrètes pour le 9 janvier et n'excluaient pas une grande grève comme en 2016. Les syndicats vont examiner la proposition du ministre dont le contenu n'est pas connu. "Nous voulons des garanties pour qu'il y ait des moyens pour le recrutement", explique Robby De Kaey de l'ACOD Justice. (Belga)

Nos partenaires