Perquisitions: l'homme arrêté vendredi placé sous mandat d'arrêt

18/09/16 à 18:37 - Mise à jour à 18:35

Source: Belga

L'homme qui a été privé de liberté vendredi lors de perquisitions effectuées à Schaerbeek, Liège et Haren dans le cadre d'un dossier du parquet fédéral lié au terrorisme a été placé sous mandat d'arrêt samedi et inculpé du chef de participation aux activités d'un groupe terroriste, a-t-on appris dimanche auprès du parquet fédéral.

Perquisitions: l'homme arrêté vendredi placé sous mandat d'arrêt

© Belga

L'homme âgé de 28 ans, Nader H., est suspecté d'être lié à des entraînements ou des formations au maniement aux armes. On lui reproche aussi d'avoir fait de la propagande djihadiste.

Sa compagne a été remise en liberté sous condition et inculpée du même chef.

Le couple avait été interpellé vendredi lors de perquisitions menées dans le cadre d'un dossier du parquet fédéral lié au terrorisme. Ces perquisitions avaient été réalisées jeudi et vendredi à Schaerbeek, à Haren et à Liège. Une troisième personne avait été interpellée avant d'être rapidement remise en liberté.

Selon la RTBF, le suspect aurait été actif au sein d'un groupe "Telegram", une application de messagerie cryptée prisée par des djihadistes comme Rachid Kassim ou par des candidats au djihad armé.

En savoir plus sur:

Nos partenaires