Perquisitions à Rotterdam: saisie de téléphones et munitions par la police néerlandaise

28/03/16 à 05:47 - Mise à jour à 05:47

Source: Belga

(Belga) Des téléphones, des cartes SIM, des munitions, de l'argent, de la drogue et des supports de données ont été saisis lors des perquisitions menées par la police à Rotterdam dans la nuit de dimanche à lundi. Ces opérations ont cessé vers dimanche matin vers 01H30, a indiqué le parquet néerlandais via Twitter.

Perquisitions à Rotterdam: saisie de téléphones et munitions par la police néerlandaise

Perquisitions à Rotterdam: saisie de téléphones et munitions par la police néerlandaise © BELGA

Le ministère public a également communiqué que les procédures avaient débuté pour que le suspect appréhendé dimanche après-midi, Anis B., soit mis à disposition de la France, où l'homme était recherché. Les trois autres suspects qui ont été arrêtés dimanche ont été entendus par des enquêteurs néerlandais, selon le ministère. Anis B., un Français de 32 ans est suspecté d'avoir été impliqué dans la préparation d'un attentat. Les autorités françaises avaient émis vendredi un mandat de recherche. Le suspect serait lié à Reda Kriket, 34 ans, interpellé jeudi à Boulogne-Billancourt, ville de l'ouest parisien, pour un projet d'attentat en France "à un stade avancé", selon le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve. La police de Rotterdam a également appréhendé trois autres personnes, dont deux d'origine algérienne de 43 et 47 ans. Le ministère public cherche à déterminer à quel degré le trio était impliqué dans cette affaire de terrorisme. L'organe a en outre précisé dimanche soir que ne rien ne permettait d'affirmer qu'un acte terroriste était prévu aux Pays-Pas. (Belga)

Nos partenaires