Perquisition à l'évêché d'Anvers et de Hasselt

16/01/12 à 15:18 - Mise à jour à 15:18

Source: Le Vif

Wim De Troy a procédé à une perquisition à l'évêché d'Anvers. Une dizaine de dossiers liés à des abus sexuels présumés et des listes de noms de victimes qui avaient pris contact avec l'évêché ont été saisis.

Perquisition à l'évêché d'Anvers et de Hasselt

© Epa

Le juge d'instruction bruxellois Wim De Troy, accompagné de quelques enquêteurs de la police fédérale, ont procédé à une perquisition lundi matin à l'évêché d'Anvers. "Ils ont emporté une dizaine de dossiers spécifiques, et demandé le nom de plusieurs personnes. Nous avons évidemment accepté de collaborer. Nous avons obtenu des copies des dossiers, afin de poursuivre notre travail", a détaillé Olivier Lins, le porte-parole de l'évêché d'Anvers.

Les motifs de la perquisition ne sont pas encore clairement établis. "Pour cela, il faut s'adresser au parquet. Peut-être que le juge d'instruction désirait tenir certains dossiers à jour", a conclu le porte-parole, qui a confirmé qu'une autre perquisition avait également eu lieu à l'évêché de Hasselt.

Levif.be avec Belga

Nos partenaires