Percée de la gauche radicale à Liège

14/10/12 à 19:03 - Mise à jour à 19:03

Source: Le Vif

C'est la principale sensation en région liégeoise : le boom spectaculaire de la gauche radicale dans plusieurs communes. C'est une véritable vague rouge vif qui a déferlé ce dimanche 14 octobre sur le bassin liégeois.

Percée de la gauche radicale à Liège

© Belga

La PTB s'impose désormais comme la deuxième force politique à Herstal et à Seraing. Dans la commune de Frédéric Daerden, où les résultats sont complets, le parti marxiste rafle 13,9 % des voix, doublant son nombre de sièges (de 2 à 4). Dans la ville d'Alain Mathot, il recueille 14,1 % des suffrages, passant de 1 à 5 sièges.

A Liège-ville, le porte-parole national du parti, Raoul Hedebouw, est en passe de réussir son pari : il sera bien conseiller communal. Selon des résultats quasi complets, le PTB enlèverait un deuxième siège. La poussée de la gauche radicale est d'autant plus spectaculaire qu'une liste de gauche alternative se présentait également en Cité ardente : Vega, emmenée par l'ancien président de la FEF, François Schreuer. Une initiative couronnée de succès. Vega obtient un élu.

Cette tendance est corroborée dans deux autres communes de la métropole liégeoise. A Flémalle, avec 6,3 %, le PTB décrocherait son premier siège. A Saint-Nicolas, il recueille 5 % et rate de peu un élu.

François Brabant

En savoir plus sur:

Nos partenaires