Pensions : pas d'exception pour les pompiers, réplique Van Quickenborne

20/02/12 à 06:55 - Mise à jour à 06:55

Source: Le Vif

Rien n'a été changé aux propositions formulées voici deux semaines par le gouvernement pour la réforme de la pension des pompiers, a indiqué lundi le ministre des Pensions, Vincent Van Quickenborne, cité par son porte-parole.

Pensions : pas d'exception pour les pompiers, réplique Van Quickenborne

© Image Globe

Le cabinet de Vincent Van Quickenborne (Open Vld) réagissait à l'annonce par le journal 'Le Soir' de l'envoi d'une lettre de la vice-Première ministre et ministre de l'Intérieur, Joëlle Milquet (cdH), aux pompiers pour leur détailler les dernières propositions gouvernementales en matière de pensions.

"Il n'y aura pas de nouvelles exceptions" aux régimes de pensions du secteur public sur lesquels le Comité ministériel restreint a trouvé un accord le 10 février dernier, a affirmé le porte-parole de M. Van Quickenborne à l'agence Belga, assurant que cela s'appliquait également aux pompiers. "L'âge de retraite anticipée sera progressivement augmenté d'ici 2016, passant de 60 à 62 ans", a-t-il ajouté.

Les pompiers sont traités comme les agents des douanes, les postiers et les pilotes, avec un système de tantièmes préférentiels à 1/50ème. "A l'avenir, il n'y aura plus de règles particulières", a poursuivi le porte-parole.

La ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet a envoyé une lettre le week-end dernier aux pompiers pour leur détailler les dernières propositions en matière de pensions, rapporte Le Soir ce lundi. La Fédération royale des sapeurs-pompiers se dit satisfaite.

La pension anticipée serait toujours possible à 60 ans et les conditions pour y accéder resteront plus favorables que dans certaines autres professions. Le congé préalable à la fin de carrière, que les hommes du feu peuvent prendre avant leur pension, est bétonné, mais l'âge pour y accéder sera relevé de 56 ans aujourd'hui à 58 ans en 2016.

La ministre s'est également engagée, dans sa lettre, à lancer la réforme du statut des pompiers d'ici Pâques 2013. "Je n'ai qu'un seul mot à dire: 'merci'. Pour une fois, nous avons un ministre de l'Intérieur qui nous a défendus", commente Marc Gilbert, président de la Fédération royale des corps de sapeurs-pompiers de Belgique.

Les syndicats suspendent leurs actions jusqu'au 15 mars

Les syndicats des pompiers ont décidé en front commun de suspendre jusqu'au 15 mars leurs actions contre la réforme des pensions. La CSC, la CGSP et le SLFP ont également adressé une lettre à la ministre de l'Intérieur Joëlle Milquet et ont demandé à obtenir, avant cette date, des éclaircissements sur certains points de la problématique des fins de carrière, en particulier en ce qui concerne le congé préalable à la pension.

"Nous donnons un ultimatum et demandons que la ministre prenne l'initiative, avant le 15 mars, d'entamer des négociations avec les syndicats", a déclaré le syndicaliste Mil Luten (ACOD/CGSP). Les syndicats veulent entre autres que le congé préalable à la retraite soit inclus dans le statut des pompiers et que ce congé devienne un droit pour tout pompier, peu importe son lieu de travail.

Mil Luten a par ailleurs dit apprécier l'attitude de Joëlle Milquet qui a envoyé, le week-end dernier, une lettre aux représentants des pompiers comprenant des engagements pour une révision du statut et ce, "après trois ans sans initiative".

Les pompiers avaient mené une action le vendredi 10 février dernier pour obtenir un régime d'exception alors que le Comité restreint se réunissait sur la mise en oeuvre de la réforme des pensions.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires