Pensions des policiers : Jan Jambon parvient à briser le front commun syndical

14/02/15 à 09:19 - Mise à jour à 09:19

Source: Belga

En ne discutant qu'avec deux des quatre syndicats de la police, le ministre de l'Intérieur Jan Jambon a réussi à briser le front commun syndical. L'aile flamande du syndicat socialiste CGSP agit désormais seul dans le dossier des pensions à la police, écrit samedi De Morgen.

Pensions des policiers : Jan Jambon parvient à briser le front commun syndical

Jan Jambon © BELGA

Les négociations officielles entre le cabinet de Jan Jambon et les syndicats n'ont pour l'instant que peu progressé. Toutefois, le ministre a entretenu des contacts discrets en coulisses avec les syndicats SNPS et SLFP, laissant de côté la CGSP et la CSC. Une attitude difficile à digérer pour les syndicats traditionnels.

L'aile flamande de la CGSP, l'ACOD, a dès lors décidé de quitter le front commun syndical. "Nous avons pris la décision la semaine dernière", explique Miel Luyten (ACOD). "Nos collègues francophones doivent encore prendre position." La CSC reste pour l'instant au sein du front commun, même si elle n'a guère apprécié de ne pas avoir été consultée.

En savoir plus sur:

Nos partenaires