Pension: des écarts à résorber

24/03/10 à 14:24 - Mise à jour à 14:24

Source: Le Vif

La différence entre les plus grosses et les plus petites pensions reste sensible dans notre pays. Certains veulent réduire les écarts.

Si tous les hommes naissent égaux, on ne peut pas dire que ce soit toujours le cas au moment de la pension. En effet, de grandes disparités existent entre les rentes des uns et des autres.

A l'heure actuelle plus de 3% de la population totale de notre pays touche une pension inférieure à 500 euros. Difficile d'assurer les fins de mois avec ce seul montant. Il faut toutefois relativiser. Les personnes percevant moins de 500 euros de pension par mois (soit un peu moins que la garantie de revenu aux personnes âgées (Grapa) sont soit propriétaires d'un bien immobilier soit travaillent à temps partiel, souvent en dépassant les plafonds autorisés.

A l'autre bout de la chaîne, on retrouve les pensions du service public. Celles-ci sont jugées excessives par différents observateurs. D'autres estiment au contraire que ces montants élevés permettent de compenser les bas salaires des fonctionnaires. Pour un homme pouvant se prévaloir d'une carrière complète, la rente mensuelle peut dépasser la barre des 2.300 euros (1.900 euros pour une femme). N'oublions pas non plus que les travailleurs de la fonction publique, qu'ils soient nommés ou statutaires, n'ont que très rarement accès à l'épargne complémentaire du deuxième pilier (assurance groupe souscrite par l'employeur).

Les moins bien et les mieux lotis

Les indépendants sont les plus mal lotis. Leurs cotisations sont plafonnées à des barèmes inférieurs à ceux d'un employé et, à moins d'avoir une pension complémentaire, un indépendant gagnant extrêmement bien sa vie n'obtiendra jamais une pension légale dorée. A ce sujet, certains politiques envisagent une harmonisation des plafonds pour l'avenir.

Quelques exceptions existent également dans notre régime de pension et ne concernent qu'une toute petite minorité de notre population. Certaines professions spécifiques ne sont pas concernées par les plafonds relatifs à la pension légale. Il s'agit des pilotes de l'aviation civile, qui peuvent prétendre à une pension dépassant allègrement les 4 000 euros brut, les mineurs, les marins et les journalistes. Pour toutes ces professions, les cotisations sociales retenues à la source sont plus importantes.

Les champions de Belgique sont sans aucun doute les parlementaires. En matière de pension, ceux-ci n'ont en effet pas à se plaindre et on comprend aisément que certains s'accrochent à leur place. Vingt ans de service suffisent pour afficher une carrière complète. L'âge légal de la pension est fixé à 52 ans. Deux ans suffisent pour s'assurer une pension quasiment équivalente au revenu garanti aux personnes âgées. Sans oublier qu'en matière de pension, le cumul est tout à fait autorisé.

A.D.H.

En savoir plus sur:

Nos partenaires