Pénaliser l'évasion ?

08/04/10 à 11:24 - Mise à jour à 11:24

Source: Le Vif

Certains pays, comme la Belgique, estiment depuis toujours qu'il est naturel qu'un individu privé de liberté tente de s'évader. C'est pourquoi le simple fait de prendre la poudre d'escampette n'est pas criminalisé, seuls les éventuels faits connexes l'étant (menace, car-jacking, coups...). Certains trouvent cela tout à fait normal et approprié aux nécessités sociales.

Pénaliser l'évasion ?

© Belga

D'autres, non. Ainsi, la députée Sabien Lahaye-Battheu (Open VLD), s'inspirant peut-être du modèle français, a-t-elle introduit cette semaine une proposition de loi visant à pénaliser l'évasion (prison, tribunal, commissariat, congé pénitentiaire, etc.) avec, à la clé, un emprisonnement (supplémentaire) de six mois à trois ans et des amendes de 25 à 200 euros.

Mais il serait aussi question de sanctionner les parents de détenus évadés qui les aideraient à se cacher ­ alors que le caractère "naturel" d'un tel comportement l'a empêché jusqu'ici.

R.P.

En savoir plus sur:

Nos partenaires