Peeters ne se sent pas concerné par de nouveaux efforts budgétaires

06/01/12 à 18:02 - Mise à jour à 18:02

Source: Le Vif

Le ministre-président flamand, Kris Peeters (CD&V), a affirmé vendredi ne pas se sentir concerné par un nouvel effort budgétaire afin de rencontrer les dernières remarques budgétaires formulées par la Commission européenne.

Peeters ne se sent pas concerné par de nouveaux efforts budgétaires

© Belga

Le commissaire européen Olli Rehn a évoqué dans un courrier adressé au gouvernement fédéral le chiffre de 1,2 à 2 milliards d'euros d'efforts budgétaires supplémentaires à réaliser en 2012 afin de maintenir le déficit budgétaire en dessous des 3% du Produit intérieur brut (PIB). Si ces montants devaient se confirmer, il n'est pas impensable que le fédéral demande aux entités fédérées de participer à l'effort.

M. Peeters a affirmé à l'agence BELGA qu'il ne sentait pas concerné par un effort supplémentaire imposé à la Flandre rappelant, a-t-il souligné, que son gouvernement devrait déjà trouver "200 à 500 millions d'euros" pour avoir surestimé dans ses prévisions le taux de croissance économique."Cela (un effort de la Flandre) ne serait pas réaliste et adapté", a-t-il ajouté, rejoignant la position exprimée par le vice-ministre-président wallon et de la Fédération Wallonie-Bruxelles Jean-Claude Marcourt (PS).

Ce dernier a affirmé qu'il ne serait pas raisonnable que le fédéral demande un nouvel effort aux entités fédérées. La Flandre a bouclé 2011 avec un léger surplus (97 millions d'euros) et "fera tout pour boucler 2012 en équilibre", a ajouté le ministre-président flamand, en réponse à la suggestion du vice-Premier ministre Didier Reynders (MR) de faire aussi contribuer "toutes les entités belges" à l'effort budgétaire.

LeVif.be avec Belga

Nos partenaires