Pays-Bas: série de perquisitions pour une enquête sur du blanchiment

08/09/16 à 21:36 - Mise à jour à 21:36

Source: Belga

(Belga) Douze lieux, dont deux mosquées, ont été perquisitionnés par la police antifraude néerlandaise jeudi dans le cadre d'une vaste enquête sur du blanchiment d'argent, ont annoncé les autorités et les médias.

Ces sites, situés dans tout le pays, avaient des liens avec une organisation non identifiée, suspectée d'avoir blanchi des centaines de milliers d'euros via ses institutions éducatives et des oeuvres de charité, a précisé la police. Le service fiscal d'information et d'enquête (FIOD) et le parquet n'ont pas révélé le montant des sommes blanchies ni le nom de l'organisation ciblée. Ils ont indiqué qu'un père et ses deux fils, occupant des postes de direction dans dix fondations, étaient les principaux suspects, trois de leurs fondations faisant l'objet d'enquête. L'une d'elles avait "reçu une somme importante d'une oeuvre de charité du Moyen-Orient, figurant sur une liste noire américaine". D'autres sommes importantes ont également été transférées aux Pays-Bas, provenant d'Arabie Saoudite, de Jordanie, de Syrie, du Liban et de l'Ukraine. Certaines ont été renvoyées vers l'étranger, a précisé le FIOD, qui a lancé cette enquête après avoir repéré au moins dix transactions suspectes depuis 2012. (Belga)

Nos partenaires