Pays-Bas: malentendu après la demande du consulat turc de rapporter les insultes à Erdogan

22/04/16 à 06:24 - Mise à jour à 06:24

Source: Belga

(Belga) Un courriel émanant du consulat turc à Rotterdam a fâché la classe politique néerlandaise en demandant à des organisations turques du pays de rapporter toute insulte relative au président turc Recep Tayyip Erdogan. Le consulat parle d'un "malentendu" mais Ankara devra s'expliquer sur l'affaire.

Un courrier électronique émanant du consulat turc de Rotterdam a demandé à plusieurs mouvements turcs aux Pays-Bas de transmettre jeudi les insultes exprimées "sur Facebook, Twitter ou par e-mail" à l'encontre de M. Erdogan, de la Turquie, ou la population turque. La démarche a provoqué une levée du bouclier aux Pays-Bas, une semaine après la polémique dans l'Allemagne voisine sur les poursuites de l'humoriste Jan Boehmermann pour sa satire télévisée envers le président turc. Le Premier ministre néerlandais, Mark Rutte, s'est dit "étonné" d'une démarche jugée "étrange". Certains députés néerlandais n'ont pas hésité à dénoncer "le bras long de l'Etat turc". Le consulat turc de Rotterdam s'est expliqué dans un courrier évoquant un "malentendu". L'office a tenu à se distancier du contenu de l'email en question, envoyé par un collaborateur du consulat et donnant l'impression qu'il émanait du consulat, qui n'avait pas de valeur officielle. Derrière une formulation malheureuse, se cachait la volonté d'en savoir plus sur d'éventuelles déclarations racistes et campagnes de haine, a indiqué la députée SP Sadet Karabulut qui a pu consulter l'e-mail incriminé, mais qui s'est dit sceptique par rapport à l'explication du consulat. Le ministre des Affaires étrangères néerlandais, Bert Koenders, a toutefois évoqué "une mauvaise affaire" et indiqué que l'ambassade des Pays-Bas à Ankara exigerait des éclaircissements. (Belga)

Nos partenaires