Pays-Bas: le parti d'extrême droite PVV, premier parti

28/11/16 à 13:25 - Mise à jour à 13:29

Source: Belga

(Belga) Le parti d'extrême droite néerlandais PVV arrivait lundi en tête d'un sondage après trois semaines de procès de son dirigeant Geert Wilders, jugé aux Pays-Bas pour incitation à la haine raciale.

Pays-Bas: le parti d'extrême droite PVV, premier parti

Pays-Bas: le parti d'extrême droite PVV, premier parti © BELGA

Si les élections se tenaient cette semaine, le Parti pour la liberté (PVV) de Geert Wilders deviendrait le premier parti du pays avec 33 sièges sur les 150 que compte la chambre basse du parlement néerlandais, selon un sondage hebdomadaire de référence de l'institut Maurice de Hond. Les Néerlandais doivent se rendre aux urnes en mars pour des élections législatives. Le PVV occupe actuellement 12 sièges à la chambre basse. "Le procès contre Wilders a renforcé la tendance électorale positive du PVV, enregistrée depuis l'élection de Donald Trump" à la tête des Etats-Unis, a affirmé l'institut. Selon ce sondage, le Parti populaire libéral et démocrate (VVD) du premier ministre Mark Rutte arriverait en deuxième position avec 25 sièges contre les 41 sièges qu'il occupe actuellement. Geert Wilders est poursuivi pour avoir promis "moins de Marocains" aux Pays-Bas lors d'une soirée après les élections municipales de mars 2014 à La Haye. Au dernier jour de son procès mercredi, Geert Wilders avait argué devant les juges ne pas "être raciste", dans une intervention de 15 minutes retransmise en direct à la télévision. "Si vous me jugez coupable, c'est la moitié des Pays-Bas que vous jugez coupable", avait-il notamment déclaré. Le parquet a requis une amende de 5.000 euros et le jugement est attendu le 9 décembre. (Belga)

Nos partenaires