Paul Magnette propose 200 millions pour aider à boucler le RER

30/01/16 à 07:20 - Mise à jour à 07:20

Source: Belga

(Belga) Le ministre-président wallon Paul Magnette propose d'utiliser les 200 millions de préfinancement qui étaient prévus pour le projet de gare à Gosselies pour achever le RER bruxellois, indique samedi le quotidien Le Soir.

Partant du constat que l'engorgement de Bruxelles paralyse par ricochet le trafic routier en Wallonie, le ministre-président plaide pour un achèvement rapide du réseau suburbain bruxellois. Actuellement, il ne reste plus que 115 millions dans le fonds RER programmé en 2003 pour l'ensemble des travaux. Or, il faudrait environ 500 millions pour achever la ligne 124 (Bruxelles-Charleroi) et 300 autres millions pour la ligne 161 (Bruxelles-Namur). La proposition de Paul Magnette est éminemment politique, dans la mesure où son "geste" concerne un système de préfinancement, souligne Le Soir. C'est en effet au Groupe SNCB, et derrière lui au fédéral, à assurer le financement effectif. (Belga)

Nos partenaires