Paul Magnette candidat-bourgmestre à Charleroi

22/08/12 à 15:06 - Mise à jour à 15:06

Source: Le Vif

Paul Magnette a fait le choix de Charleroi, a-t-il annoncé mercredi lors d'une conférence de presse. Il estime que la Ville a besoin de "toutes ses forces". Il sera donc candidat-bourgmestre et quittera le gouvernement fédéral en décembre si les électeurs carolorégiens lui témoignent largement leur confiance au mois d'octobre, lors des élections communales.

Paul Magnette candidat-bourgmestre à Charleroi

© Image Globe

"Je sais tout ce que je dois à cette ville et je veux rendre à Charleroi tout ce qu'elle m'a donné", a souligné celui qui en est devenu la figure socialiste emblématique après la tornade de la Carolorégienne.

Le plus que probable futur maïeur a salué le travail accompli depuis quelques années. Il dit sa conviction que le bourgmestre actuel, Eric Massin, dirigeait la ville "avec talent" mais estime qu'il reste de nombreux défis à relever, à commencer par celui du chômage. "Charleroi a besoin de toutes ses forces", a-t-il ajouté.

L'obtention du mayorat entraînera le départ de M. Magnette de l'exécutif dirigé par Elio Di Rupo en décembre, quand les nouveaux conseils communaux seront installés. "Quitter un gouvernement n'est pas une démarche courante", reconnaît le ministre des Entreprises publiques qui entend, avant son départ, mener à leur terme quelques-uns des dossiers qu'il doit gérer, en particulier la restructuration de la SNCB.

M. Magnette s'engage pour toute la législature communale, et peut-être même les suivantes. "Si aujourd'hui je fais ce choix de Charleroi, ce n'est pas pour faire un petit tour. A priori, je m'engage pour une législature", a-t-il expliqué.

Le ministre fédéral ne conçoit pas cette fonction comme un marchepied pour un autre mandat, par exemple celui de président du PS, comme le prédisent certains observateurs politiques. "C'est un choix en soi et pour soi", a-t-il ajouté.

M. Magnette n'a pas voulu s'avancer sur le nom de son remplaçant au gouvernement -c'est une prérogative du président du parti- même s'il a rappelé que la fédération PS de Charleroi avait toujours été représentée quand le PS était au pouvoir.

La tête de liste PS entend reconquérir la majorité absolue que détenait son parti à Charleroi avant les élections de 2006. Que cet objectif soit atteint ou non, les socialistes ne gouverneront néanmoins pas seuls, a répété M. Magnette qui n'a pas donné d'indication sur le partenaire politique qui serait privilégié. "Je suis ouvert à toutes les coalitions", a-t-il affirmé.

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires