Jacques De Decker
Jacques De Decker
Secrétaire perpétuel de l'Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique
Opinion

13/06/18 à 14:20 - Mise à jour à 14:22
Du Le Vif/L'Express du 07/06/18

"Paul Jorion, accélérateur de pensée des plus grisants"

Lorsque saint Paul est tombé de son cheval, il n'est manifestement pas tombé sur la tête. Bruegel a beau relativiser sa chute, en la rendant à peine visible dans son tableau, l'accident étant à peine discernable dans la foule qui l'entoure (c'est tout le relativisme bruegélien qui est à l'oeuvre, comme dans la représentation d'une autre chute célèbre, où l'on ne voit qu'un mollet pas encore englouti dans les flots de ce pauvre Icare, tandis que les laboureurs s'obstinent à remuer la terre), on peut même dire qu'il a eu l'illumination de sa vie, qui en fut par ailleurs prodigue, Paul de Tarse étant un des plus grands esprits que la Terre ait portés.

Si l'on en doutait encore, que l'on soit chrétien ou non, un autre Paul nous en ferait souvenir. Il s'agit de Paul Jorion, autre esprit des plus éclairés, né dans nos contrées (ce qui n'a strictement aucune importance sinon anecdotique), qui, ces derniers temps, n'arrête pas de nous prodiguer des livres des plus éclairants. Sa méthode ? Tout simplement l'intelligence pure, libérée des conformismes les plus divers, qu'ils soient académiques, universitaires, idéologiques, toutes méthodes de surveillance de la pensée qui prennent bien soin de mettre...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires