Paul Furlan défend l'application du décret sur le cumul

10/06/14 à 09:28 - Mise à jour à 09:28

Source: Le Vif

Le ministre des pouvoirs locaux du gouvernement wallon sortant, Paul Furlan (PS), a insisté mardi sur l'application du décret sur le cumul des mandats, dont la mise en oeuvre est contestée après la défaite électorale d'Ecolo, le parti qui en fut l'instigateur.

Paul Furlan défend l'application du décret sur le cumul

© Belga

Il n'est "pas question" que les élus wallons interdits de cumul choisissent de ne pas appliquer le décret, a déclaré dans Matin Première (RTBF) celui qui porta ce projet législatif en dépit de quelques réserves personnelles.

Le décret dispose qu'au maximum un quart des membres de chaque groupe politique du parlement wallon peut cumuler avec un mandat local. Les heureux élus sont choisis en fonction de leur taux de pénétration dans leur circonscription électorale. M. Furlan, lui-même bourgmestre de Thuin, fait partie de ceux qui auront le loisir de cumuler au cours de la prochaine législature.

Le bourgmestre MR d'Aywaille, Philippe Dodrimont, au contraire, devra choisir entre ses mandats. Il a laissé entendre qu'il pourrait ne pas être contraint de le faire.

Interrogé à ce sujet, M. Furlan a appelé à une stricte application du décret. Il est "assez curieux d'entendre dire un parlementaire qu'il ne va pas respecter une loi", a-t-il dit.

Un bourgmestre qui cumulerait en dépit des nouvelles règles expose les décisions de son collège, puisque leur légalité pourrait être contestée par la tutelle, a-t-il dit. Il pourrait en outre être sanctionné par le bureau du parlement wallon, estime encore Paul Furlan.

En savoir plus sur:

Nos partenaires