Patrons et syndicats opposés à une différenciation des tarifs d'abonnement au train

20/01/16 à 17:16 - Mise à jour à 17:16

Source: Belga

(Belga) Les organisations patronales et syndicales sont opposées aux projets de différenciation des tarifs d'abonnement au train en fonction des heures de pointe, a affirmé mercredi le Conseil central de l'économie (CCE) en commission Infrastructures de la Chambre, en "avant-première" d'un avis qu'il rendra le 26 janvier prochain.

Patrons et syndicats opposés à une différenciation des tarifs d'abonnement au train

Patrons et syndicats opposés à une différenciation des tarifs d'abonnement au train © BELGA

Cette variabilité des tarifs, plus chers aux heures de pointe, évoquée notamment par le patron du groupe SNCB Jo Cornu, serait coûteuse, injuste et difficilement applicable si elle s'appliquait aux cartes train (les abonnements avec intervention de l'employeur), selon le CCE, organe paritaire réunissant patrons et syndicats. Une telle différenciation n'est pas de nature à mieux répartir les voyageurs sur la journée, vu leurs contraintes horaires tant professionnelles que privées, a exposé aux députés Michèle Pans, spécialiste "mobilité" au CCE. Outre pour le particulier, cette différenciation s'avérera aussi plus coûteuse pour l'employeur - qui peut être l'Etat - via le tiers payant, a-t-elle fait observer. Cela créerait aussi des différences de traitement "injustes" entre travailleurs, selon que leur secteur est plus ou moins soumis à des contraintes horaires. Le système serait en outre difficilement contrôlable, d'autant qu'il faudrait y intégrer les retards. Enfin, la politique tarifaire de la SNCB elle-même n'en sortirait pas simplifiée, relève le CCE. (Belga)

Nos partenaires