Patrick Dewael retrouve le perchoir de la Chambre

30/06/14 à 13:34 - Mise à jour à 13:34

Source: Le Vif

Une majorité s'est dégagée lundi en faveur de Patrick Dewael (Open Vld) à la présidence de la Chambre. Le libéral flamand, qui a occupé ce poste entre 2008 et 2010, a été préféré au deuxième tour à Siegfried Bracke (N-VA) avec une majorité de 86 voix contre 53 pour son concurrent.

Patrick Dewael retrouve le perchoir de la Chambre

© Belga

"C'est un mandat temporaire", a souligné le nouveau président qui a remercié son prédécesseur, André Flahaut (PS).
M. Dewael a dit son souhait d'une formation rapide d'un gouvernement mais, à ses yeux, il incombe entre-temps au parlement d'accomplir son travail démocratique.

Au cours de la longue crise qui a suivi les élections de 2010, le parlement fédéral a approuvé un certain nombre de lois importantes, malgré que le gouvernement fut en affaires courantes, a-t-il rappelé.
"Dans ces temps incertains, nous sommes le seul repère de confiance de nos concitoyens", a-t-il ajouté.

Quatre candidats se sont présentés au premier tour. M. Bracke a recueilli 52 voix suivi de M. Flahaut avec 36 voix, de M. Dewael avec 32 voix et de Meyrem Almaci (Groen) avec 13 voix. Le socialiste et l'écologiste ont annoncé leur retrait avant le deuxième tour, permettant au libéral flamand de recueillir les voix nécessaires à son élection. Le CD&V avait fait savoir avant la séance qu'il apporterait son soutien à M. Bracke parce qu'il était issu du groupe le plus important de la Chambre.

M. Flahaut a fait ce choix en concertation avec son groupe après avoir constaté qu'il ne serait pas en mesure de réunir une majorité.
"A un moment donné, il faut faire primer l'intérêt général, celui de l'Etat, des institutions et de la démocratie", a souligné le président sortant dans les couloirs de l'assemblée.

"Il était important pour nous de ne pas avoir une personne issue d'un parti dont l'article 1er des statuts veut la fin du pays. Mon geste procède de la volonté des socialistes d'apporter des solutions pour la survie et le maintien du pays".

La Chambre a désigné le reste de son Bureau. Les trois vice-présidents seront Peter Luyckx (N-VA), André Flahaut et François Schepmans (MR) aux côtés d'Eric Van Rompuy (CD&V), Sarah Smeyers (N-VA), Dirk Van der Maelen (sp.a), Stefaan Van Hecke (Groen-Ecolo) et Christian Brotcorne (cdH).

Nos partenaires