Pascal Smet: "La réouverture du tunnel Stéphanie envisageable sous condition avant fin mai"

24/02/16 à 19:30 - Mise à jour à 20:45

Source: Belga

Sauf mauvaise surprise, en cours de chantier, le tunnel Stéphanie devrait pouvoir être rouvert durant la deuxième quinzaine de mai, a indiqué mercredi le ministre bruxellois de la Mobilité Pascal Smet, lors de son audition par les membres de la commission spéciale du parlement bruxellois chargée de se pencher sur les circonstances de l'aggravation de l'état des tunnels de la capitale.

Pascal Smet: "La réouverture du tunnel Stéphanie envisageable sous condition avant fin mai"

© BELGA

Confirmant que les travaux de réparation provisoire démarreraient lundi prochain, Pascal Smet a précisé que ceux-ci représentaient une dépense de quelque 500.000 euros. Ils seront menés sur base d'un contrat existant.

Dans une première phase, on poursuivra le décapage dans la zone du tunnel concernée et on s'attardera à l'étanchéité. On procédera ensuite à la projection de béton et à l'ajout simultané d'une armature.

"Pour le timing, il faut rester prudent, comme dans le cas des maisons à rénover, mais sauf surprise, on pourrait espérer une réouverture du tunnel durant la seconde quinzaine de mai, mais je ne veux pas m'enfermer dans un timing", a-t-il ajouté.

Pascal Smet a par ailleurs précisé que l'entrepreneur désigné planchait sur une organisation de travail en deux shifts, mais que lui-même et l'administration avaient demandé à celui-ci d'en envisager un troisième pour limiter au maximum le délai de fermeture.

Pachéco: Comme l'ombre d'un doute sur la chute de pierre(s) du tunnel

L'administration bruxelloise de la mobilité s'interroge sur les éléments matériels de l'incident présenté comme la chute d'une ou de pierre(s) du tunnel Pacheco sur une voiture le 6 février dernier, a indiqué mercredi le ministre bruxellois de la Mobilité Pascal Smet, devant la commission spéciale du parlement bruxellois chargée de se pencher sur les circonstances de la dégradation des tunnels de la capitale.

Le conducteur d'un véhicule avait averti la police de la chute d'une pierre sur son véhicule, à hauteur du tunnel Pachéco le 6 février dernier, ce qui avait entraîné la fermeture temporaire de cet ouvrage qui passe sous la petite ceinture, à hauteur du boulevard du Jardin Botanique.

Selon Pascal Smet, l'administration de la Mobilité a relevé que la(les) pierre(s) qui aurai(en)t endommagé le véhicule ne provien(nen)t pas du tunnel dont l'entrée se situe sur le territoire de la Ville de Bruxelles et la sortie débouche sur Saint-Josse-ten-Noode.

Aucune plainte n'a pas ailleurs été déposée, a-t-il ajouté.

En savoir plus sur:

Nos partenaires