Pascal Smet : l'enfant gâté

06/04/18 à 13:00 - Mise à jour à 13:14
Du Le Vif/L'Express du 05/04/18

A croire qu'il le fait exprès : chaque projet de Pascal Smet, ministre bruxellois de la Mobilité et des Travaux publics, suscite un tollé. Il n'en a cure. Il est sûr d'avoir raison. Et les autres finiront bien par l'admettre.

D'abord, il y a Edgar. Le chien traverse, tranquille, le hall du cabinet ministériel parsemé de fauteuils rouges qui ressemblent très peu à des fauteuils. " Bienvenue chez Pascal Smet et ses collaborateurs ", peut-on lire sur la porte. On l'aperçoit, d'ailleurs, à l'entrée de son bureau, les yeux rivés sur le visiteur qui s'approche. " Cet homme ne fonctionne pas comme les autres ", résume un membre du gouvernement. On pourrait en rester là. Car, pour le meilleur comme pour le pire, ce quinquagénaire ne fonctionne pas comme les autres.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires