"Pas question de racisme dans la figure de Père Fouettard"

25/10/14 à 12:27 - Mise à jour à 12:29

Source: Belga

"Il ne peut être question d'une forme punissable de racisme ou d'une forme légalement prohibée de discrimination raciale" dans la figure de Saint-Nicolas ou du Père Fouettard, indique samedi sur son site internet le Centre interfédéral pour l'Egalité des Chances. Le Centre estime néanmoins que la discussion autour de la fête de Saint-Nicolas peut servir de base pour un débat de société constructif.

"Pas question de racisme dans la figure de Père Fouettard"

© BELGA

Les dispositions pénales contenues dans les articles 20 et 21 de la loi contre le racisme du 30 juillet 1981 exigent en effet une "intention spécifique", et ce n'est ici pas le cas, rappelle le Centre. Ce serait le cas si une représentation concrète de Saint-Nicolas et du Père Fouettard était associée à des propos ou à des actes punissables racistes. L'interdiction de discrimination au niveau civil sur base notamment de la couleur de peau ne serait d'application que si une personne est effectivement lésée par la fête de Saint-Nicolas, ce qui n'est pas davantage le cas, poursuit le Centre.

Le Centre estime néanmoins que le sujet mérite un débat de société constructif. "Un débat sur la manière de présenter dans le futur cette ancienne coutume populaire. Nous lançons dès lors un appel afin en tout cas que la figure du Père Fouettard soit représentée autrement que comme un homme noir bête, inférieur ou dangereux", peut-on lire sur le site internet.

Aux Pays-Bas, une polémique était née l'an dernier sur le caractère raciste ou non du personnage de Père Fouettard. A tel point que le bourgmestre d'Amsterdam a décidé d'imposer qu'une partie des Pères Fouettards qui défileront cette année le 16 novembre ne soient plus totalement grimés en noir et ne portent plus d'anneaux aux oreilles.

Nos partenaires