"Pas question de démolir les nouveaux quais de Meuse pour le Tour de France"

23/11/16 à 01:29 - Mise à jour à 01:32

Source: Belga

(Belga) A l'occasion du conseil communal mardi soir à Liège, plusieurs mouvements politiques (Vega, MR et PTB) ont adressé des questions orales au collège communal par rapport aux travaux à réaliser pour le passage du Tour de France au centre-ville de Liège, le 2 juillet prochain. Par conséquent, le bourgmestre Willy Demeyer a fait le point sur ce dossier, "toujours à l'étude", et les aspects qui concernent la Ville.

Pour le maïeur liégeois, il n'est tout d'abord "pas question de démolir les nouveaux quais de Meuse car les coureurs du Tour de France ne les emprunteront pas". Concernant les travaux à effectuer en vue de l'arrivée du peloton à Liège, Willy Demeyer reconnaît qu'une proposition de "travaux internes" a été remise aux services communaux liégeois. "Cela concerne le sprint final sur le boulevard d'Avroy", a-t-il souligné. Pour le reste, Willy Demeyer a indiqué qu'aucune décision n'a encore été prise quant à la nature précise des travaux à réaliser d'ici le 2 juillet. "Les autorités communales sont en train d'analyser les différentes pistes", a-t-il ajouté. "A l'heure actuelle, nous n'avons aucune communication à faire au sujet du montant des travaux puisque tout cela reste en discussion. D'ailleurs, la Province de Liège est toujours en attente du cahier des charges relatif aux deux étapes programmées en territoire liégeois. Le signature de la convention entre la Ville et la Province n'interviendra qu'à la fin 2016, voire début 2017." La semaine dernière, la Province de Liège a affirmé avoir chargé les services techniques provinciaux et une entreprise privée de travaux publics de remettre séparément un devis pour les travaux à réaliser en vue du passage du Tour de France à Liège. Ces derniers ont avancé une estimation d'environ 150.000 euros. Le 2 juillet 2017, la deuxième étape de la Grande Boucle reliera Düsseldorf à Liège tandis que la caravane du Tour partira de Verviers le lundi 3 juillet. (Belga)

Nos partenaires