Pas de sexe dans les lectures scolaires?

19/07/10 à 08:59 - Mise à jour à 08:59

Source: Le Vif

La ministre de l'Enseignement obligatoire, Marie-Dominique Simonet, invite les enseignants à bien choisir les ouvrages à faire lire en classe par leurs élèves, pour ne pas les choquer. Des parents ont été indignés par le passé.

Pas de sexe dans les lectures scolaires?

© Belga

La ministre de l'Enseignement obligatoire Marie-Dominique Simonet (cdH) a envoyé jeudi aux écoles une circulaire sur le "choix des lectures des élèves dans l'enseignement secondaire" qui invite l'enseignant à éviter les contenus choquants, inutilement "osés", rapportent lundi Le Soir et les journaux du groupe Sud Presse.

Le débat a été soulevé lors de la législature précédente lorsque le Délégué général aux droits de l'enfant a été saisi par des parents se disant indignés par les lectures imposées en classe par les professeurs. Une réflexion s'est amorcée et a débouché sur une circulaire qui précise que "sans toutefois faire preuve d'une pudibonderie excessive, il convient évidemment d'éviter des livres qui centrent de manière gratuite leur contenu sur l'érotisme et la pornographie."

Et le texte d'ajouter: "d'une manière générale, le professeur ne proposera pas des textes qui s'inscrivent résolument dans un registre de mauvais goût, en sachant que la notion de 'goût' est discutable."

Au final, le professeur est invité à se livrer à une lecture attentive des écrits qu'il propose, à expliquer aux élèves les raisons de son choix et à discuter régulièrement de ce dernier avec les différents partenaires et acteurs de l'établissement.

LeVif.be, avec Belga

Nos partenaires