Pas de sans-abri dans les rues de Bruxelles cet hiver

10/12/12 à 17:21 - Mise à jour à 17:21

Source: Le Vif

Personne ne dormira dans les rues de Bruxelles bien que les centres d'accueil se remplissent progressivement, a assuré lundi le porte-parole du Samu social Christophe Thielens. La Région bruxelloise et le gouvernement fédéral veulent éviter toute pénurie, mais il existe encore des incertitudes sur la création de places supplémentaires.

Pas de sans-abri dans les rues de Bruxelles cet hiver

© Belga

Dans les centres d'accueil bruxellois, 705 places sont déjà occupées et ce nombre pourrait encore augmenter. "Nous ne refusons personne", a expliqué Christophe Thielens. "Nous nous approchons de la capacité maximale des centres mais, avec le gouvernement fédéral, nous avons convenu que personne ne dormirait dans la rue."

Le gouvernement fédéral et la Région bruxelloise ont la responsabilité des places d'accueil pour les sans-abris. La région offre 400 places et le gouvernement fédéral et elle met 300 à disposition dans le bâtiment de l'ONEM, situé chaussée de Charleroi à Saint-Gilles.

"Les 700 places font partie du dispositif hivernal", précise Els Cleemput, porte-parole de la secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration Maggie De Block. "Mais il existe également 110 places que le Samu social propose toute l'année, et d'autres pourraient être libérées dans le bâtiment de l'ONEM."

La COCOM (Collège réuni de la Commission communautaire commune) a également approuvé un montant d'un million d'euros pour l'organisation de 400 places d'accueil. "Nous prenons nos responsabilités, il faudra chercher des solutions si les places sont toutes occupées", a reconnu Philippe Vanstapel, porte-parole de Brigitte Grouwels. "Mais le gouvernement fédéral a promis que personne ne dormirait dans la rue."

Le Vif.be, avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires