Pas de procès pour l'institutrice de l'école 'De Blokkendoos'

04/02/16 à 10:03 - Mise à jour à 10:03

Source: Belga

(Belga) Après la chambre du conseil, la chambre des mises en accusation d'Anvers a à son tour décidé d'arrêter les poursuites à l'encontre de l'institutrice de l'école "De Blokkendoos" à Anvers, soupçonnée d'attouchements et d'abus sexuels sur des élèves de maternelle. Elle ne comparaitra dès lors pas devant le tribunal correctionnel.

Pas de procès pour l'institutrice de l'école 'De Blokkendoos'

Pas de procès pour l'institutrice de l'école 'De Blokkendoos' © BELGA

La chambre du conseil avait prononcé un non-lieu l'année dernière. Mais des parents avaient décidé d'interjeter appel de l'ordonnance. La chambre des mises en accusation a confirmé le non-lieu jeudi. Le procureur avait demandé l'abandon des poursuites. La jeune femme, âgée de 25 ans, était soupçonnée de gestes qui avaient entraîné un scandale en juin 2013. Tout avait commencé avec la mère d'un enfant, qui avait remarqué un comportement bizarre chez son fils. Celui-ci lui avait affirmé que sa maîtresse de classe avait joué avec lui, et d'autres camarades, à des "jeux intimes". Les parents étaient allés voir la direction de l'établissement, mais n'en étaient pas ressortis soulagés. Les parents avaient alors entrepris une opération de protestation devant les portes de l'école, qui avait duré plusieurs jours jusqu'à ce que la direction décide finalement de renvoyer les élèves en vacances une semaine plus tôt que prévu. Les parents avaient finalement porté plainte, avec constitution de partie civile, mais l'instruction judiciaire qui s'en est suivi n'a pas permis de dégager des preuves suffisantes de la culpabilité de la jeune femme. (Belga)

Nos partenaires