Pas de mandat du gouvernement bruxellois pour la signature d'ici le 12 octobre

07/10/16 à 16:40 - Mise à jour à 16:47

Source: Belga

(Belga) Le gouvernement bruxellois ne donnera pas de mandat au ministre des Affaires étrangères pour signer l'accord de libre échange entre l'Union européenne et le Canada (Ceta) d'ici le 12 octobre prochain car il ne dispose toujours pas officiellement du texte définitif de la déclaration interprétative dont la rédaction avait été annoncée le 23 septembre dernier, a affirmé vendredi le ministre bruxellois des Finances et des Relations extérieures, Guy Vanhengel.

Le 12 octobre est la date fixée pour la réunion des représentants permanents des pays de l'UE, en préparation de la réunion des ministres du Commerce du 18 octobre. La signature formelle du CETA par l'UE et le Canada est prévue le 27 octobre, lors d'un sommet à Bruxelles en présence du Premier ministre canadien Justin Trudeau. "Le gouvernement bruxellois ne dispose pas encore du texte définitif de la déclaration interprétative. Nous ne pourrons donner de mandat dans les temps voulus", a notamment déclaré Guy Vanhengel (Open Vld), interrogé vendredi en séance plénière du parlement bruxellois par Michaël Verbauwhede (PTB) et Zoé Genot (Ecolo). Celle-ci a indiqué à l'attention du gouvernement Vervoort qu'adversaires et partisans régionaux du Ceta pouvaient "au moins s'entendre sur le fait que l'on ne pouvait s'engager à la va-vite dans un délai de six jours sur la déclaration interprétative". La séance de l'après-midi du parlement régional a été précédée d'une manifestation, aux portes de l'édifice hébergeant l'assemblée bruxelloise, d'une bonne centaine de militant contre le Ceta et le traité de libre-échange transatlantique (TTIP ou Tafta), deux accords commerciaux en préparation. Y ont pris part, entre autres, des militants de la CNE et de la FGTB, ainsi que des militants et députés du PTB, du PS, et d'Ecolo. (Belga)

Nos partenaires