"Pas de fachos au gouvernement": des manifestants demandent la démission de Theo Francken

23/10/14 à 19:30 - Mise à jour à 19:33

Source: Belga

Une soixantaine de manifestants se sont rassemblés jeudi soir non loin du 16 rue de la Loi pour exiger la démission du ministre de l'Intérieur Jan Jambon et du secrétaire d'Etat Theo Francken (N-VA), à qui ils reprochent une forme de relativisation de la collaboration avec le régime national-socialiste allemand pendant la deuxième guerre mondiale.

"Pas de fachos au gouvernement": des manifestants demandent la démission de Theo Francken

© BELGA

Principalement visé, Theo Francken se voit également reprocher des déclarations à caractère raciste. La manifestation s'est déroulée dans le calme, à l'invitation de la coordination contre les rafles, les expulsions et pour la régularisation (CRER). Des défenseurs de la cause des sans-papiers, des militants anti-fascistes et anti-capitalistes et de la Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC) étaient présents. Ils ont notamment scandé des slogans hostiles à la N-VA alors qu'au-delà des deux précités plusieurs de ses mandataires semblent continuer à vouloir relativiser la collaboration.

A l'heure de la manifestation, le Premier ministre Charles Michel se trouvait au Sommet européen.

La CRER reproche également au secrétaire d'État à l'Asile et la Migration Theo Francken de réinstaurer l'enfermement contraint de familles étrangères, y compris des enfants, en vue de leur rapatriement.

Une manifestation est prévue dimanche pour contester cette politique. Les manifestants partiront du Cinquantenaire à Bruxelles pour rallier le centre 127bis.

En savoir plus sur:

Nos partenaires