Pas de confirmation que les frères El Bakraoui visaient des centrales nucléaires

24/03/16 à 20:20 - Mise à jour à 20:18

Source: Belga

Le Parquet fédéral ne peut confirmer l'information publiée jeudi par le journal La Dernière Heure selon laquelle les frères El Bakraoui auraient un projet d'attaque terroriste visant les centrales nucléaires belges. "Nous ne faisons pas de commentaires à ce sujet, l'enquête est toujours en cours. Nous ne savons pas d'où le journal tire cette information", indique-t-on au parquet fédéral.

Pas de confirmation que les frères El Bakraoui visaient des centrales nucléaires

La centrale de Tihange. © BELGA

Selon La Dernière Heure, les deux personnes qui ont récupéré la caméra cachée devant le domicile du directeur du programme de recherche et développement nucléaire belge n'étaient autres que les frères Ibrahim et Khalid El Bakraoui, deux des auteurs des attentats kamikazes perpétrés mardi matin à Bruxelles.

L'enregistrement vidéo, d'une dizaine d'heures, avait été saisi en décembre dernier chez l'un des suspects des attentats de Paris, Mohamed Bakkali.

Toujours selon La Dernière Heure, à la suite de la divulgation de cette information, le 17 février dernier, 140 militaires avaient été dépêchés en renfort pour assurer la sécurité des centrales nucléaires du pays. Le SPF Intérieur avait toutefois démenti que l'un et l'autre soient liés, ajoutant que l'idée de faire appel à des militaires aux abords des centrales existait de longue date.

Pour la Dernière Heure, "on peut se demander" si le recours à des militaires "n'a pas conduit les terroristes à changer leurs plans et à se concentrer sur des cibles plus 'faciles', comme une station de métro ou un aéroport." Une information que le Parquet fédéral ne confirme donc pas.

Nos partenaires