"Pas d'écrans avant 3 ans", recommande Yapaka dans sa nouvelle campagne

23/09/16 à 17:09 - Mise à jour à 17:11

Source: Belga

(Belga) La Fédération Wallonie-Bruxelles lance via Yapaka, son programme de prévention de la maltraitance, une campagne visant à sensibiliser les parents de jeunes enfants sur les effets négatifs des écrans.

"Pas d'écrans avant 3 ans", recommande Yapaka dans sa nouvelle campagne

"Pas d'écrans avant 3 ans", recommande Yapaka dans sa nouvelle campagne © BELGA

"Avant 3 ans, c'est de manière permanente que l'enfant construit son intelligence en s'engageant dans 1001 mini-expériences ludiques qui lui permettent de découvrir et comprendre le monde. Ces premières années de vie sont primordiales pour la maturation de son cerveau, donc de son avenir", rappellent les auteurs de la campagne, qui ont réalisé notamment une courte vidéo de sensibilisation. La campagne de Yapaka souligne l'importance pour les enfants de moins de trois ans de développer leurs cinq sens, et pas seulement la vue et l'ouïe qui sont sollicitées avec l'usage des écrans. "Devant un écran, les images s'enchaînent à un rythme effréné dans un bain de couleurs et de sons extrêmes. Hypnotisé, l'enfant glisse dans une position passive, gavé d'images et de sons, au risque d'être rapidement gagné par une excitation interne qui le dépasse et dont il ne sait que faire", met en garde l'équipe de Yapaka. D'après une étude francophone belge menée par l'ONE et le Conseil supérieur de l'Education aux médias en septembre 2015, 78% des enfants de 3 ans regardent passivement les écrans. "Les études et les spécialistes de la petite enfance sont de plus en plus précis à ce sujet: à l'heure où les écrans captivent les plus jeunes par leur praticité, leur instantanéité et leur aspect ludique, une utilisation de ceux-ci, avant 3 ans, peut interférer négativement dans le développement des enfants", conclut l'équipe de Yapaka. (Belga)

Nos partenaires