"Pas d'attaque déjouée en Belgique ces derniers temps"

08/01/15 à 10:01 - Mise à jour à 10:01

Source: Belga

Aucun projet d'attaque terroriste n'a été déjoué en Belgique ces derniers temps, a indiqué sur le Première (RTBF) le ministre de l'Intérieur, Jan Jambon (N-VA).

"Pas d'attaque déjouée en Belgique ces derniers temps"

© BELGA

En France, le président de la République François Hollande a fait état mercredi d'une situation de menace connue par les autorités. "Nous sommes dans un moment difficile, plusieurs attentats avaient été déjoués, nous savions que nous étions menacés, car nous sommes un pays de liberté", a-t-il déclaré juste après l'attentat commis à Charlie Hebdo. Côté belge, le niveau d'alerte terroriste n'a pas été relevé à la suite des événements tragiques, mais il se situe déjà à un niveau relativement élevé - 2 sur une échelle de 4 - , a indiqué jeudi matin M. Jambon. "Nos services de sécurité suivent les choses minutes par minute", a-t-il dit. Interrogé sur le risque d'attentat en Belgique, le ministre de l'Intérieur reconnait son existence, d'autant plus que le nombre de djihadistes revenus de Syrie, actuellement à 350, est "énorme". Il défend dans ce cadre son futur projet de loi, qui visera à retirer la nationalité aux personnes parties combattre en Syrie. Au passage, il cite en exemple le maire musulman de Rotterdam Ahmed Aboutaleb, qui a tenu des propos très clairs mercredi face aux extrémistes. "Si cela ne vous plait pas que des humoristes fassent ici un petit journal, je vous le dis clairement: cassez-vous", a lancé le politicien travailliste d'origine marocaine. De telles mesures restrictives ne doivent toutefois pas viser les islamistes pour leurs seules opinions, précise M. Jambon, qui rappelle "la liberté de pensée". Le ministre N-VA se garde aussi de stigmatiser la communauté musulmane, qui, dans sa "majorité", est "parfaitement intégrée", dit-il. "Ensemble avec la communauté musulmane, on doit se défendre contre les extrémismes", conclut M. Jambon.

En savoir plus sur:

Nos partenaires