Pas d'arme de la FN-Herstal pour la police fédérale

12/12/11 à 14:15 - Mise à jour à 14:15

Source: Le Vif

L'annonce de l'achat par la police fédérale de 20.000 armes de poing auprès du fabricant américain Smith & Wesson offusque les syndicats de la FN-Herstal qui parlent d'un mauvais signal pour des acheteurs potentiels .

Pas d'arme de la FN-Herstal pour la police fédérale

© FN

Gabriel Smal, secrétaire régional CSC-Metal, déplore le "symbole". "La Belgique ne représente que 2% du chiffre d'affaires de la FN mais, symboliquement, la perte du marché national, pour le leader mondial des armes de petit calibre, c'est très mauvais. Comment justifier auprès des acheteurs potentiels que notre propre police n'achète pas nos armes ? J'espère que la nouvelle ministre de l'Intérieur (Joëlle Milquet, ndlr) pourra réviser les termes du contrat signé par Mme Turtelboom. Parce qu'on a le sentiment que, une nouvelle fois, le fédéral veut flinguer l'emploi wallon."

La FN Herstal, détenue à 100% par la Région wallonne, emploie 3.000 personnes dont 1.300 sur le seul site de Herstal.

L'annonce de la commande de police fédérale n'a pas suscité de commentaire de la part de la FN-Herstal, qui fabriquait les Browning GP35 que le Smith & Wesson MP9 remplacera désormais, ce dernier ayant été préféré à une nouvelle arme de poing mise au point par la FN Herstal (de type FNP9). "Nous n'avons pas de commentaire à faire, voyez avec le ministère de l'Intérieur", a déclaré lundi le porte-parole de l'entreprise.

Levif.be avec Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires