Parlement flamand: la coalition divisée sur une invitation à Puigdemont venant de la N-VA

10/01/18 à 13:26 - Mise à jour à 13:27

Source: Belga

(Belga) La N-VA souhaite inviter le président destitué de la Catalogne, Carles Puigdemont, à s'exprimer devant le parlement flamand, mais ses partenaires de coalition, le CD&V et l'Open Vld, ne semblent pas très enthousiastes, a-t-on appris mercredi de sources concordantes.

La N-VA a formulé cette proposition au sein de la commission des relations extérieures de l'assemblée, ont indique le chef de groupe du parti au parlement flamand, Matthias Diependaele, et le député Karl Vanlouwe. "Il avait été précédemment question d'inviter l'ambassadrice d'Espagne (en Belgique) et du côté catalan Raul Romeva (l'ancien responsable des relations internationales du gouvernement catalan, ndlr). Mais ce dernier a entre-temps été destitué par Madrid et ne peut pas quitter l'Espagne. Comme nous voulons entendre les deux versions de l'histoire, nous avons effectivement proposé d'inviter M. Puigdemont", ont-ils expliqué à l'agence Belga. Mais les deux autres partis de la coalition gouvernementale, le CD&V et l'Open Vld ne sont guère enthousiastes face à une venue du M. Puigdemont au parlement. "Nous devons veiller qu'en invitant Puigdemont nous ne donnons pas l'impression que la Flandre soutient son discours séparatiste. Ce n'est pas la tâche du parlement parlement de jouer dans ce jeu", a affirmé une source sous le couvert de l'anonymat. "Il n'est que juste que nous entendions les deux côtés. Cela ne doit pas être nécessairement Puigdemont, mais la partie catalane doit aussi être entendue", a souligné M. Diependaele. "C'est peut-être un peu oublié, mais n'oubliez pas que des hommes politiques sont toujours enfermés en Catalogne à cause de leur opinion", a ajouté le chef de groupe N-VA. Aucune décision n'a finalement été prise mais la question devrait faire l'objet de nouvelles discussions au sein de la majorité, pour trancher la semaine prochaine. (Belga)

Nos partenaires