Parfum de rentrée au gouvernement fédéral

16/08/16 à 15:55 - Mise à jour à 15:55

Source: Belga

(Belga) L'heure de la rentrée n'a pas encore sonné au gouvernement fédéral mais plusieurs échéances annoncent la fin prochaine du congé estival.

Parfum de rentrée au gouvernement fédéral

Parfum de rentrée au gouvernement fédéral © BELGA

Les experts planchent à nouveau depuis mardi sur l'exercice budgétaire. Il s'agit de trouver 2,4 milliards d'euros pour rester dans les clous de la trajectoire 2016-2019 soumise à la Commission européenne. Le gouvernement va devoir trouver 1,3 milliard d'euros pour corriger la moins-value observée en 2016 essentiellement en raison de rentrées fiscales moins favorables après les attentats du 22 mars. A ce montant structurel s'ajoute 1,1 milliard d'euros, également structurel, pour le budget 2017. Le comité de monitoring avait enfin suggéré fin juillet au gouvernement de prévoir un matelas d'un milliard d'euros afin de se prémunir de mauvaises surprises. Parallèlement aux travaux budgétaires devraient reprendre à la rentrée des discussions politiques sur la poursuite des réformes structurelles. On évoque la réforme du marché du travail pilotée par le ministre de l'Emploi, Kris Peeters, et celle de l'impôt des sociétés, à l'instigation de son collègue des Finances, Johan Van Overtveldt. L'horizon pour les travaux budgétaires se situe à la mi-octobre, période à laquelle la Commission européenne attend l'épure des Etats-membres, un moment qui suit de quelques jours celui au cours duquel le gouvernement est attendu pour la rentrée parlementaire. D'ici là, le travail classique du gouvernement reprendra progressivement. Vendredi a lieu un conseil des ministres électronique. Ensuite, tous les membres du gouvernement sont attendus à Bruxelles le vendredi 26 août pour un conseil des ministres de rentrée au 16 rue de la Loi. (Belga)

Nos partenaires